Endurance

Les accessoires de compression : utiles en endurance ?

Les accessoires de compression ont fortement la côte dans certains sports comme le running. Vous savez, ces chaussettes et manchons la plupart du temps hyper flashy ? Étant cavalière d’endurance amateur, je me suis posée la question de leur utilité. Déjà, ça sert à quoi ? Quelle est la différence entre compression et contention ? Les porter en course peut-il vous apporter du confort ?

Les accessoires de compression : pour être à la mode ?

S’il y a bien une discipline où la couleur a toute sa place, c’est bien l’endurance. Que ce soit les bridons, les tapis ou les pantalons des cavaliers, nous optons régulièrement pour de l’équipement coloré. Est-ce que les accessoires de compression en font partis ? Non, non… et non. Oui, ils sont beaux… oui, avec des chaussettes de compression, vous ressemblez à un vrai sportif…. MAIS… ce qui est beau à nos yeux n’est pas forcément adapté à notre pratique.

Les accessoires de compression - Horse-Connect

Il y en a pour tous les goûts !

Compression ou contention ? On ne s’emmêle pas les pinceaux !

Pour faire simple : les accessoires de contention sont uniquement disponibles via une prescription médicale car leurs effets de « pression » sont nettement supérieurs à ceux exercés par les accessoires de compression.

A quoi servent-ils ?

Les accessoires de compression peuvent vous aider à :

  • obtenir un meilleur retour veineux
  • limiter les oedemes
  • diminuer les douleurs post-effort

Les accessoires de compression - Horse-ConnectLes accessoires de compression améliore le retour veineux

et entraine donc une meilleure récupération musculaire !

 

Faut-il porter des accessoires de compression en course ?

Pour moi, la réponse est non… je vais vous expliquer pourquoi ! Dans le cadre de cet article, j’ai fait un petit test grandeur nature. Avant de partir en balade, j’ai mis des chaussettes de compression. Verdict ? Et ben… j’ai fait de la rétention d’eau. Ne rigolez pas, c’est vrai ! Pourquoi porter un équipement annexe alors que, si vous partez en course, c’est que vous êtes prêts physiquement (comme votre cheval, quoi !)

Mine de rien, en portant des accessoires de compression, et bien vous modifiez complètement le fonctionnement naturel de votre corps. On dit toujours qu’il ne faut rien changer pour votre cheval le jour de la course… pourquoi le faire pour vous, alors ? 🙂

 

Et après l’effort ?

Lorsque votre entrainement / course est terminée, la première chose que vous faite (avant même d’aller faire pipi…) est de … poser des bandes ou des guêtres de repos à votre cheval. Ben oui, on vous a toujours appris que pour éviter les engorgements tendineux, vous deviez comprimer les canons afin d’optimiser le retour veineux. Pour vous, c’est exactement pareil ! Pour le post-effort, il peut-être intéressant d’investir dans des « Booster » pour vos mollets. Si vous les portez suffisamment longtemps après votre course (au moins 8h par jours pendant les 48 heures suivant votre effort), l’effet de compression sur vos mollets peut réellement réduire la fatigue musculaire, favoriser le retour veineux et améliorer l’élimination des toxines.

Les accessoires de compression - Horse-Connect

La chaussette de récupération RECOVERY 2 par Sigvaris Sport

Alors, on investit ?

Le titre de l’article est « les accessoires » : tout est dit 🙂 Non, ils ne sont pas obligatoires. Il existe, comme pour nos montures une multitudes de solutions visant à éviter les engorgements tendineux (l’utilisation de l’argile, par exemple mais surtout… une hydratation optimale). Cependant leurs utilisations, dans un cadre déterminé, pourra très certainement vous aider dans votre recherche de performance.

A partir de quelle distance les utiliser ? Peu importe, j’ai envie de dire ! Nous ne sommes pas tous fait pour courir des 90 km ou des 160 km. Si vous estimez que vous en avez besoin pour améliorer votre récupération du dimanche, investissez ! Vous le feriez bien pour votre monture ? Alors pour une fois, pensez à vous 🙂

 

Laisser un commentaire