Regarder son cheval objectivement

Aucun doute : pour vous, votre cheval est le meilleur et le plus beau. Je suis comme vous ! Pour moi, Mini-Morue est la meilleure des morues et surtout, la plus jolie. Le souci quand on regarde son animal avec des yeux amoureux, c’est qu’on se met des œillères : on ne voit pas ses défauts et par conséquent, on peut passer à côté de certaines choses qui ont leurs importances. La solution : apprendre à regarder son cheval objectivement !

Regarder son cheval objectivement pour mieux le comprendre !

Comme d’habitude, vous allez vous demander où est-ce que j’ai pu pêcher un tel sujet d’article ! Je vous répondrais que Mini-Morue est ma muse 🙂 Mini-Morue, à mes yeux, est tout simplement parfaite. Ce que je préfère chez elle ? Son caractère. C’est un vrai bon cheval sympa qui te pardonne tes erreurs. Le souci, c’est qu’en la regardant avec des cœurs à la place des yeux, j’en suis arrivée à ne finalement pas la regarder comme il le faudrait : en toute objectivité. Mais c’est quoi, finalement, regarder un cheval objectivement ? Je vais vous donner ma propre définition : c’est pour moi prendre le modèle du cheval « idéal » et… de noter les différences. En résumé : COMPRENDRE le physique de votre cheval afin de pouvoir L’ACCOMPAGNER dans son évolution.

Cette technique, bien qu’un peu brutale (puisque nous sommes dans le jugement pire… dans la comparaison !) m’a cependant permise d’apprendre à la regarder et surtout, à desceller son principal point faible : son dos qui a pour particularité d’être long !

Regarder son cheval objectivement - Horse-Connect

Regarder son cheval objectivement : un dos long, c’est ça !

Regarder son cheval objectivement pour mieux l’aider !

Le dos de Mini-Morue est du genre long avec une attache de rein faible au naturel. Moi, son dos, il ne m’a jamais fait tiquer. Des soucis ostéopathiques récurrents autour de cette zone et un regard aiguisé comme une lame de rasoir d’une personne extérieure de confiance ont fini par me mettre la puce à l’oreille. Pourquoi ce dos titille les pupilles des autres et pas les miennes ? Hein ? Alors comme je ne comprenais pas, j’ai fait ce que je sais faire : prendre des livres, chercher à comprendre, poser des questions et surtout, regarder des dos. Ahhh des dos, ces derniers temps, je peux vous dire que j’en ai regardé un paquet ! Je me « fais » l’oeil comme on dit dans le jargon !

Mes livres de chevet, pour APPRENDRE à regarder objectivement ma jument

Au fur et à mesure de mes découvertes, j’ai commencé à comprendre :

  • un dos long, est un dos fragile qui nécessite une attention particulière : et oui, cavalier, dis-toi que tu es assis sur une planche et que cette planche, et ben elle peut plier sous ton poids ! (Ça secoue, hein ? C’est normal !);
  • un dos long, c’est un dos bien plus raide qu’un dos court;
  • un dos long permet de longues foulées… mais demande aussi de gros efforts au cheval pour un engagement des postérieurs sous la masse;

Regarder son cheval objectivement - Horse-Connect

Image extraite de l’excellent article de Laure SOUQUET

C’est donc CA. 5 ans de vie commune. 5 ans ou je me disais « elle a le dos qu’elle a ». J’étais (encore une fois), totalement à côté de la plaque ! Je suis d’accord qu’il faut faire avec la nature… mais une chose est certaine, nous pouvons améliorer ce que la nature leur a donné. Encore une fois, l’intervention d’une personne de confiance m’a permise d’avancer, de comprendre et donc de mettre en place les solutions nécessaires.

La « moral » de cet article c’est qu’en apprenant à regarder votre cheval de façon objective, vous allez également découvrir ses propres points faibles. C’est bien simple, ils en ont tous, comme nous. Et en apprenant à reconnaitre son point faible, toi, cavalier, tu pourras faire en sorte de l’aider et à retarder l’apparition des premiers maux.

Nous ne sommes pas là pour en faire des champions du monde … simplement pour conserver leur intégrité physique et psychologique le plus longtemps possible. Pour cela, une chose : donnons-nous les moyens et apprenons à les regarder objectivement.

 

2 commentaires sur “Regarder son cheval objectivement

Laisser un commentaire