Santé du cheval

Mash ou barbotage : à vous de choisir !

MASH OU BARBOTAGE ?

Dans l’écurie où je suis, je vois de plus en plus de propriétaires faire ce qu’ils appellent « des mashs ». Mais, je me rends compte que peu de cavaliers savent réellement à quoi sert le mash et surtout… qu’est-ce c’est réellement.

Dommage, car entre mash et barbotage, il va falloir choisir !

Le barbotage : une soupe et ça repart !

Le barbotage, comme son nom l’indique, c’est une espèce de soupe de céréales qu’on a immergé dans l’eau chaude ou froide et qu’on a laissé gentiment ramollir pendant un temps plus ou moins long. L’objectif de ce type de préparation est double : elle permet une réhydratation optimale du cheval grâce aux céréales qui se gorgent d’eau et en même temps, agrémentée de quelques pommes et carottes coupées en petits morceaux, elle lui offre une « récompense » qu’il est sûr d’apprécier.

Personnellement, j’utilise le barbotage lorsqu’il fait chaud ou après une séance un peu plus exigeante et je ne lésine pas sur la quantité d’eau… c’est toujours ça de pris surtout pour un cheval qui s’imagine « chameau » dans sa tête.

Barbotage cheval alimentation - Horse-Connect

Barbotage prêt à être dégusté !

Barbotage alimentation chevaux - Horse-Connect

Vous voyez comment les céréales sont gorgées d’eau ? Cette préparation a 12h…  j’en connais une qui va se régaler !

Petite astuce : préparer votre barbotage la veille, mélanger régulièrement afin de rendre la préparation homogène et au dernier moment, coupez une pomme et des carottes en morceaux. Le 4h est prêt… vous pouvez servir !

Le mash : se transformer en cordon bleu pour votre cheval !

Votre cheval, vous l’aimez, vous l’adorez, vous le déifiez ? Alors maintenant, en plus des centaines d’euros que vous dépensez pour lui (si si, on en est tous là…), vous allez passer derrière les fourneaux histoire de lui préparer un VRAI mash et non pas…. le barbotage que l’on a vu précédemment.

A votre avis, qu’est-ce qui différencie le mash d’un barbotage ? Je vous le donne dans le mille…. les ingrédients… et la façon de les préparer !

Pour le barbotage, on utilise en général les céréales qui sont à notre disposition : orge, maïs voire même, de la luzerne (oui, je sais, ce n’est pas une céréale) ! On mouille, on mélange et hop, la tambouille est prête. Par contre, pour le mash, on va généralement rajouter à notre préparation des ingrédients possédant une propriété émolliente comme le son ou le lin.

Ça se traduit comment dans les faits ?

Mettez votre plus beau tablier. Versez vos céréales dans une casserole, recouvrez d’eau et… laissez chauffer tranquillement à feu doux. Que va t-il se passer ? Plus la cuisson va avancer, plus une espèce de gelée visqueuse va apparaitre : c’est ce qu’on appelle le mucilage ! Et devinez quoi ? C’est ce mucilage qui rend le mash facilement digestible pour nos chevaux.

 

Préparation d'un mash - Horse-Connect

Les céréales chauffent tranquillement… le mash est en cours de cuisson !

Mucilage - mash cheval - Horse-Connect

Le mucilage, c’est cette gélatine naturelle qui apparait lors de la cuisson des céréales

 

Mash cheval - Horse-Connect

Le mash est prêt… on n’oublie pas de le laisser refroidir avant de le donner à son cheval !

Mash ou barbotage : vers quelle préparation se tourner ?

Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ! Certains d’entre vous vont préférer le préparer avec un dosage précis de chaque céréales. Pour ma part, j’achète une préparation toute faite, celle de Reverdy ! Le mash est très appétant et la qualité Reverdy n’est plus à prouver. Autre marque que je vous conseille les yeux fermés : St Hyppolyt. Seul inconvénient : elle est difficilement accessible en France.

Mash Reverdy - Horse-Connect

Mash Reverdy

Mash St Hyppolit - Horse-Connect

Mash St Hyppolit

Ne vous leurrer pas : un mash à 10€ les 15 kilo est un mash très pauvre avec, à mon humble avis, de la poussière de céréales. Pour votre porte-monnaie et la santé de votre cheval, préférez un bon seau de pommes / carottes / poires… votre cheval ne s’en portera pas plus mal bien au contraire !

Alors ? Mash ou barbotage ?

A vous de choisir ! Par contre, par pitié, arrêtez de penser que vous allez faire grossir votre cheval avec du mash ! Le mash est très souvent une alimentation bien moins nutritive que la ration habituelle de votre cheval… et c’est bien pour ça qu’il est généralement utilisé dans les écuries de courses ou de concours … il permet « de baisser la ration tout en donnant du plaisir au cheval et éviter ainsi les coups de sang ». (Source)

Ainsi, le donner à un cheval en vue de le « retaper » physiquement est simplement … illogique puisque non seulement il a une valeur nutritive inférieure mais en plus, en fonction de la quantité, il est laxatif (souvenez-vous… les propriétés émollientes) ! Vouloir bien faire … très bien… mais réfléchissez et ne reproduisez pas bêtement ce que vous lisez sur internet ou ce que vous pouvez voir dans d’autres écuries. Cet acte est bon pour un cheval en question et à un moment donné… mais pas forcément pour le votre…

 

CHAQUE CHEVAL POSSÉDÈ DES BESOINS DIFFÉRENTS, NE L’OUBLIONS PAS !

 

Pour un apport d’informations « techniques », n’hésitez pas à consulter le formidable article rédigé par le blog Techniques d’élevage sur le sujet !

Laisser un commentaire